Le train-train quotidien : La danse des noeuds

15_0 (Custom)

15_1 (Custom)

15_2 (Custom)

15_3 (Custom)

15_4 (Custom)

Encore un post qui n’est pas sur l’ADD (mais je vais y revenir très bientôt) histoire d’aérer un peu le blog sur des sujets divers. En tout cas je peux vous assurer que la réalité allait au delà même de ce que vous venez lire, je n’ai juste pas eu la force de retenir la douzaine de noms! Mais n’allez pas croire pour autant que je juge quoique se soit, loin de là, c’est même avec un certain amusement que j’écoutais ces deux étudiantes dans ce RER … Les temps changent et les gens s’adaptent, cela vaut pour tout le monde …

Je crois que j’ai plombé l’ambiance avec mon paragraphe pseudo-philosophique! Pour la peine je fais une requête à tous ceux qui lisent ces lignes! Je voudrais faire une suite pour l’article du « saute mouton quotidien » mais cette fois je voudrais intégrer les techniques de passages que vous connaissez/utilisez. Si vous en avez, postez les ici dans les commentaires!

A+
~Shafton

  4 comments for “Le train-train quotidien : La danse des noeuds

  1. benjamin
    5 novembre 2011 at 3:42

    pour les saute mouton, il y a aussi le flemmard qui passe en-dessous du tourniquet
    le « frotte-man » qui passe en même temps que toi dans le trouniquet
    tu peux changer les nom

  2. Math.ilde
    5 novembre 2011 at 9:11

    J’aime beaucoup ton humour et les couleurs du dessin =)
    La petite histoire m’a bien fait rire =D

  3. Ezio Auditore Da Firenze
    5 novembre 2011 at 9:26

    Alors :
    – ceux qui passent en dessous
    – ceux qui passent entre le bout de la barre et le tourniquet d’à coté, réservé aux maigres
    – ceux qui collent quelqu’un qui valide
    – ceux qui tournent légèrement le tourniquet pour mieux passer
    – pire que le fraudeur, celui qui a le pass navigo au fond du sac et qui marche pas… Les suivants ragent car ils perdent leur temps.
    – ceux qui essaie de passer les portes qui s’ouvrent tout seul mais dans l’autre sens… il se prépare à sauter, manque de pot il s’emmêle les pieds et se prend la porte.
    – dans la même collection, ceux qui essaie de passer derrière quelqu’un les portes automatiques et qui se retrouvent pris en sandwich.

    C’est tout ce que je vois pour le moment.

    • 8 novembre 2011 at 11:42

      @Ezio et Benjamin : Merci pour vos contributions! Je méditerai sur ça en temps voulu, les sujets des prochains articles étant déjà « planifiés ».
      @Math.ilde: Merci!

Comments are closed.