Chronique du Japon #3 : A l’université de Meiji

66_0_fr_v2 (Custom)

66_1_fr_v2 (Custom)

66_2_fr_v2 (Custom)

66_3_fr_v2 (Custom)

Bonjour!

Me revoilà avec le 3ème épisode des « Chronique du Japon », la prochaine fois je vous ferai une frise chronologique pour vous situer les épisodes dans mon séjour de deux semaines. Sachez juste que cet épisode est l’avant dernier jour de mon voyage, j’ai donc eu la chance de voir J.Nishi (auteur de « A nous deux Paris! » et « Paris le retour! ») le jour de mon départ et je vous raconterai (presque) TOUT lors du prochain post. Cette rencontre a été riche pour moi je dirai même que ça a été un tournant mais vous comprendrez par la suite (et y aura du gag OVER NINE THOUSAND, promis!).

Pour ce qui est de l’université de Meiji, le cours était situé dans le Media Building. Un bâtiment neuf mais qui n’est pas plus dépaysant qu’une université française. On y rentre comme dans un moulin, les couloirs sont assez calmes et les classes sobres mais apparemment bien équipées. Pour les élèves j’aurai préféré leur faire honneur avec un meilleur descriptif mais j’ai perdu la fiche où j’avais consigné toutes les infos (hobbies, motivation, sport etc …). Leur classe débutait à peine d’où cet exercice pour qu’ils apprennent à se connaître (et surtout avec la curiosité à me connaitre dans les groupes que j’ai intégré). Par la suite Yoko, qui pour la précision est plus que professeur mais responsable des cours de langues (bref! elle est devenue insaisissable! d’où cet invitation à son cours), m’a obtenu un pass visiteur pour que ce puisse visiter leur bibliothèque (qui sert aussi de salle de repos avec des chaises longues et prises usb pour s’allonger en écoutant de la musique devant une baie vitrée la grande classe !!!) et puis j’ai terminé avec une petite ballade dans l’enceinte de l’université.

Bref merci pour ceux qui m’ont lu jusqu’ici (et les autres aussi mais un peu moins … mais je vous aime quand même). Je vais pas tarder à plancher sur la suite car j’ai pas mal de travail qui m’attend.

A+,
Shafton

  5 comments for “Chronique du Japon #3 : A l’université de Meiji

  1. 18 août 2013 at 12:45

    Une note tout en douceur et en finesse.

    Avec peu de mots et tes dessins, tu communiques parfaitement le cheminement de tes sentiments et c’est ce qui en fait une note si touchante.

    Peut-être pas de gag, mais ça n’en reste pas moins plus que plaisant à lire et tu éveilles notre curiosité habilement, hâte de pouvoir suivre la suite de tes aventures en compagnie de J.P. Nishi.

    J’ai bien aimé le contraste aussi avec les étudiants qui n’ont finalement pas de visages au départ et que l’on découvre en même temps que toi.

    Bref, toujours autant de talent. Que ce soit pour tes dessins et pour les sentiments que tu parviens à nous partager par tes mots 🙂

  2. Ben
    19 août 2013 at 10:19

    Hello, ça fait longtemps que je n’étais pas venu sur ton blog, et je vois que tu as bcp bossé !!
    Très sympa tes chroniques du Japon, je suis super fan de celle sur konami !
    Sinon, tes dessins sont de plus en plus pro, c’est impressionnant. Allez, tu peux avouer que sur la première case tu as exploité 3 esclaves stagiaires ramenés clandestinement du Japon pour réaliser l’université avec autant de détails…

  3. Camille
    19 août 2013 at 11:15

    C’est marrant de voir ça. J’ai trouvé ce post via les hashtags Facebook et ait étudié à Meiji d’avril à juin, c’est intéressant de voir Meiji sous cette perspective. Et pour info le campus de Surugadai est plus dépaysant que celui d’Izumi. Jolis dessins en tout cas :). Bonne continuation !

    • 19 août 2013 at 1:43

      @Kahlian: Merci pour tes commentaires très encourageants et instructifs! le « contraste avec les étudiants » c’est surtout une feinte pour pas les dessiner au début et me focaliser sur autres choses mais si la magie/feinte opère tant mieux 😉 !
      @Ben: Sache que j’ai récupéré ton commentaire dans les spams en compagnie de messages moins glorieux, mais ça fait toujours plaisir de voir que tu passes toujours ici. (Bientôt la rentrée, la pression !!!!!)
      @Camille: Bienvenue ! Content de savoir que les hashtags Facebook auront servi au moins une fois (Mark Zuckerberg doit être content)! Ca a dû être une expérience très enrichissante, j’aurai aimé y passer plus de temps pour me forger un meilleur avis… Sinon merci pour les compliments!

  4. LowLow
    19 août 2013 at 5:52

    Super note, tout a été dit dans le 1er commentaire, je partage cet avis.
    J’ai vraiment apprécié cette anecdote, d’autant plus que sauf oubli de ma part, tu ne me l’avait pas du tout raconté à ton retour de japon (alors que les précédentes et la suivant oui) 🙂

Comments are closed.